Nouvelles‎ > ‎

Biographie de Kisshomaru Ueshiba, Second Doshu de l'Aikido

publié le 22 sept. 2015 à 07:43 par David Dargent   [ mis à jour : 22 sept. 2015 à 07:46 ]
Un article écrit par Guillaume Erard

"""
Lorsqu'on lit un article ou une définition sur l'aïkido, on trouve forcément de nombreux d'éléments au sujet de son fondateur, Ueshiba Moriheï. Beaucoup de nos professeurs se réfèrent souvent à cet homme qu'ils n'ont pas connu pour justifier des partis-pris techniques et également moraux. Ce que peu de gens savent ou bien acceptent est pourtant le fait que l'aïkido, tel qu'il est pratiqué aujourd'hui de par le monde, doit non seulement à Moriheï, mais aussi en grande partie à son fils Kisshomaru. En fait, Moriheï n'a jamais vraiment enseigné de façon systématique à qui que ce soit (un problème qui vaudrait un article entier) et c'est Kisshomaru qui a su faire en sorte que l'aïkido puisse être apprécié et compris par le public. Sans son travail, il est d'ailleurs fort probable que la majorité d'entre nous ne connaîtrait pas l'aïkido aujourd'hui, l'art étant soit pratiqué de façon confidentielle, soit disparu. Ueshiba Moriheï s'étant retiré loin de Tokyo au milieu de la Seconde Guerre mondiale, Kisshomaru a dû, dans une période peu propice, emboîter le pas à un père génial mais dont le caractère et les choix de vie étaient loin d'être faciles à suivre. Je me propose de vous en raconter un peu plus sur ce personnage qu'est Ueshiba Kisshomaru et de revenir sur le travail qu'il a accompli en succédant à son père, en espérant vous faire comprendre pourquoi il est souvent considéré, au Japon comme ailleurs, comme le véritable père de l'aïkido tel que nous le pratiquons aujourd'hui.
"""
Comments